• EKIPOZ

Comment gérer son stress pendant la crise sanitaire ? (2/6)


1er point clé : comprendre ce qu’il se joue en vous

Par Glie Factory


Que ressentez-vous dans cette situation ?

Certains d’entre vous sont peut-être particulièrement stressés par cette situation créant incertitude et angoisse concernant leur avenir.

Vous pouvez être angoissé pour votre activité professionnelle ou du fait d’être seul chez vous ou au contraire de vous retrouver « enfermé.e » avec toute votre famille ..




Pourquoi comprendre pour mieux gérer ?

Pour gérer au mieux cette situation inhabituelle, il vous faut tout d’abord comprendre ce qui se passe en vous et pourquoi ce contexte provoque ce type de sentiments.


Pourquoi est-on si angoissé actuellement ?

La peur, dans cette situation, est un sentiment automatique qui est là pour vous signifier que vous n’êtes pas dans votre zone de confort. La situation que vous vivez est ressentie comme menaçante. Votre corps, et plus particulièrement votre cerveau, vous signale ainsi que vous êtes dans un contexte où vous manquez de contrôle. Vous faites face à une forte incertitude, à une absence de contrôle sur les événements. Et votre corps vous envoie des signaux physiologiques pour vous indiquer que la situation est anormale.

Vous vous en étiez déjà rendu compte. Mais, c’est un mécanisme ancien et automatique que vous ne contrôlez pas. Il est créé par votre cerveau pour vous signaler tous changements dans votre environnement pouvant être potentiellement dangereux pour vous.


D’où vient la peur ?

En effet, la plus ancienne partie de votre cerveau a pour objectif de vous maintenir en vie. On nomme cette zone de votre cerveau : le cerveau reptilien. Son objectif est de scanner votre environnement à la recherche de menaces potentielles et de vous les signaler. Le rôle de celui-ci est que vous restiez dans un environnement sécure, c’est-à-dire dans votre zone de confort, dans vos habitudes pour réduire au maximum tout danger possible. De ce fait, un processus automatique existe qui fait que toute sortie de votre zone de confort vous sera signalée par un sentiment d’appréhension voir de peur.


Les effets physiologiques de la peur et leurs effets délétères dans cette situation

Le fait de ressentir de la peur ou de l’inquiétude est normal du au caractère exceptionnel de cette situation. Lorsque vous ressentez de la peur, cela signifie que votre cerveau a activé un cocktail biochimique spécifique. En effet, ce « signal » de la peur mobilise fortement votre système nerveux sympathique. Celui-ci envoie l’ordre aux surrénales de produire adrénaline et cortisol pour réagir face à une situation potentiellement dangereuse.

Cependant, dans une situation de crise sanitaire et de virus, les réactions défensives ne sont d’aucune utilité. En effet, vous ne pouvez ni fuir, ni combattre la situation et vous immobiliser ne vous servira à rien. De plus, ces produits biochimiques vont avoir un effet délétère sur votre santé et sur votre capacité à combattre tous types d’infections et de virus (dont la COVID-19) puisque cela va abaisser voir inhiber votre système immunitaire dont vous avez grandement besoin actuellement.


Mode survie ou mode sécurité : que choisir ?

Pour bien comprendre ce qu’il se joue en vous dans cette situation, vous devez savoir qu’il y a schématiquement deux modes dans votre cerveau : le mode survie/danger et le mode sécurité. Lorsque votre cerveau est en mode « survie », le mode « sécurité » se désactive. Cependant, c’est seulement lorsque le mode « sécurité » est actif que votre système immunitaire fonctionne de manière optimale, que vous vous sentez en forme, pouvez vous reposer efficacement… Choisissez le mode sécurité !


Dossier spécial pour Ekipoz avec Glie Factory :